Requin et concepts

Imaginez un petit matin d’été au milieu d’un grand lac* enveloppé de silence. A l’horizon, la boule orangée du soleil, émerge d’un trait de brume et d’arbres encore sombres et indistincts. La surface du lac, gris argent, se ride sous quelques légers mouvements d’airs. Dans une barque à peine bercée par ces faibles risées, vous trempez le bout des doigts dans l’eau et ressentez la caresse de ce bercement. En tenant votre main hors de l’eau, vous entendez le tip-tap des gouttelettes qui s’échappent de vos doigts. Soudain, furtivement, une ombre énorme disparaît sous la barque : un requin !?

Maintenant rendez-vous compte, car c’est de cela que je souhaite vous parler, que l’idée de ce lac particulier dans ma tête est devenu à l’instant ce lac dans la vôtre. Quel que soit le moment auquel je l’ai écrite, où que vous soyez, cette idée a fait le trajet entre ma tête et la vôtre.

Point d’ancrage puissant pour réactiver la mémoire

Quand nous concevons une formation pour un client sur un sujet technique que lui maîtrise et pas nous, nous proposons à nos interlocuteurs de passer par une étape majeure : la sélection des concepts-clés.
Souvent volontaires, ils acceptent mais n’ont pas conscience de ce qui les attend. C’est pourquoi, quand, au coude à coude, nous listons les concepts-clés du programme, ils expriment des idées générales comme « brainstorming », ou « cash flow », ou « analyse de risque ».

Alors commence pour eux l’initiation au monde magique des concepts-clés. Une initiation qui démarre sous la forme de questions telles que :

A la fin de leur formation, qu’est-ce que les participants doivent absolument savoir à propos de brainstorming ?
Pour que vos objectifs de formation soient atteints, qu’est-ce que les participants doivent au minimum retenir sur le cash flow?
S’il doivent se souvenir d’une seule idée en matière d’analyse de risque, de quoi s’agit-il ?

Le monde des concepts-clés, c’est celui des idées qui, clairement exprimées, ont la même forme et le même sens d’une tête à l’autre. Evidemment, le concept-clé ne suffit pas, on doit y ajouter les théories, schémas et explications, utiles et intéressantes. Néanmoins, le concept-clé est un point d’ancrage puissant pour réactiver la mémoire sur un sujet.
Ces moments de travail sont passionnants car ils permettent d’aller au fond des choses, de se concentrer sur la substantifique moelle et d’éliminer le bla-bla parasite. Ensuite seulement, pourra commencer l’écriture du scénario de la formation qui consiste à décrire l’enchaînement de séquences pour faire comprendre chacun des concept-clés avec une progression logique.

La mise en forme du concept-clé a de l’importance

Le biologiste Richard Dawkins (Le gène égoïste – 1976) a émis l’hypothèse que les concepts sont comme les gènes : ceux qui sont adaptés à leur environnement – les personnes qui les portent – vivent et les autres pas.
Des idées survivent, se transmettent de têtes en têtes depuis des siècles, d’autres des années, d’autres le temps d’une mode et la plupart, éphémères, l’espace d’un instant. Cette survie est fonction de la capacité d’une idée à provoquer l’appropriation, un comportement imitable (culturel), et est donc soumise à sélection. C’est pourquoi le travail de mise en forme des concepts-clés est des plus importants. Ainsi, nous choisissons souvent de les mettre en fiches techniques dans un format de poche et dans une formulation propice à l’appropriation telle que l’adage, un moyen mnémotechnique, une analogie ou une caricature. Ainsi, équipé de ses fiches facilement mémorisables, les participants ont toutes les chances de les réactiver à bon escient.

Et le requin alors ?

Voyons, il n’y a pas de requin dans les lacs, tentez-vous de vous raisonner … N’empêche, vous n’avez plus qu’un désir : être sur la berge, là-bas. D’ailleurs, vous frissonnez car il vous semble de nouveau entr’apercevoir l’ombre menaçante et furtive se diriger vers vous …

* l’idée du lac m’a été inspirée par un roman de Stephen Hall, « Et dormir dans l’oubli comme un requin dans l’onde », des éditions Robert Lafond. Un livre étrange sur un requin conceptuel mangeur d’idées et de souvenirs humains.

Share This