Magie formative en équipe de direction

Nous formons depuis de longues années les managers afin de faire évoluer les individus et les organisations. Voici un témoignage qui nous va droit au cœur et que nous souhaitions partager !

« S’inscrire à une formation en management est une chose. Cela suppose d’être prêts à bousculer ses convictions, à déconstruire ses habitudes… S’inscrire à une formation en management avec les membres de sa propre équipe de direction est encore une chose différente. Tout d’un coup, les objectifs et les enjeux ne sont plus tout à fait les mêmes, au moins pour celui qui acte ce choix, dans notre cas, moi.

Selon moi, une telle démarche nécessite d’être accompagné par un organisme en lequel on a confiance et dans lequel on se reconnait un peu. Car de mon point de vue, les formations et autres cours en management sont là pour étayer ce qui n’est au départ qu’une conviction personnelle, transformant à l’occasion cette conviction en éthique.

Pour accomplir ce « miracle formatif », il s’agit de s’inscrire dans un processus qui « pétrisse et malaxe » ces convictions originelles à travers le laminoir des échanges, des lectures, des apprentissages et des confrontations.

Je suis donc arrivé à mon poste (de Directeur d’une Association du secteur social et médico-social) avec cette conviction, devenue éthique au hasard de mon parcours de formation, qu’un management, pour être efficace, se doit d’être partagé entre tous les membres de l’équipe de direction. C’est la direction qui donne le ton d’un management. Il est donc de notre responsabilité d’être clair et repérable par nos équipes, d’emblée.

Personnellement, j’appréhende le management comme « l’art d’aménager l’organisation humaine afin de ménager les gens qui œuvrent au service d’enfants (ceux que nous accueillons au sein de l’Association) que la vie n’a pas ménagés ».

Notre époque est dure, en particulier depuis plus d’un an (contexte Covid oblige) ; notre environnement professionnel est dur ; notre mission elle-même est dure, parfois même douloureuse… Je crois donc que notre devoir est de ménager, toujours et sans compromis, la seule et unique force de nos organisations : les femmes et les hommes qui y travaillent.

Je savais enfin que je ne changerais pas, seul, l’approche managériale de l’Association, si cela s’avérait nécessaire. J’ai besoin, pour cela, d’une véritable équipe, rassemblée autour de valeurs communes, elles-mêmes construites à travers un processus authentique de confrontations, parfois même de conflictualisations.

C’est avec cet ambitieux objectif que j’ai mis dans les mains de Groupe Euris et de leur outil “FORMANAGER” notre équipe de direction, espèce d’agglomérat improbable de 3 personnalités très différentes. Il ne restait plus à notre formatrice et à son équipe, qu’à nous « malaxer, nous pétrir » pour faire de ce « 1+1+1 » que nous étions, une sorte de « 3 » à la fois cohérent et solidaire, du coup, presque un « 4 », à savoir : nous 3 plus notre cohérence !

Nous y avons eu l’occasion d’éclairer nos zones d’ombres, d’expliciter nos postures et nos incompréhensions dans la bienveillante guidance dont le Groupe Euris a le secret. Notre formatrice a aussi été la garante que jamais, nous ne nous vautrions ni dans le trop, ni dans le pas assez.

Du simple, du pragmatique, du concret, du repérable, du très repérable mais pas vraiment de clichés ! Du sincère aussi, de l’authentique même parfois et de la déconstruction / reconstruction… Voilà ce qu’aura été « FORMANAGER » pour moi, pour nous.

Au sortir de cette agréable expérience, je ne sais pas si nous faisons ce 3 et encore moins ce 4 que j’espérais au moment de l’inscription mais une chose est sûre, nous ne sommes plus tout à fait le 1+1+1 du début car entre nous, désormais, existe un vocabulaire et des outils communs et la confirmation que nous partageons quelques valeurs, pudiquement cachées quelque part par-là, et c’est déjà pas mal !

Merci.
Y.C »

Crédits photos : Harvard Business Review

 

Share This